Psychiatrie de l'adulte

Recherche d'alternatives à la contention et à l'isolement et diminution des risques


46 rue Amelot 75011 PARIS

Formation DPC

du 14/11/2022 au 18/11/2022

5 jours

1 650,00 €

311 1 2022 INTER

PUBLIC CONCERNÉ
  • Infirmiers, aides-soignants, psychomotriciens, AMP confrontés à des patients momentanément violents, qui posent la question de la nécessité et des risques d'une contention et d'un isolement.

PRÉ-REQUIS
  • Pas de pré-requis.

INTERVENANTS
  • Un cadre de santé et/ou infirmier senior.
  • Un juriste.
  • Un psychomotricien spécialiste en relaxation.

OBJECTIFS GLOBAUX
  • Rappeler que la contention physique et l'isolement ne sont que le dernier recours après la non réponse aux alternatives à la contention (contenir la parole, activités socio-thérapeutiques) mises en œuvre avec la collaboration des professionnels de l'équipe (psychiatre, psychologue, travailleur social) en s'appuyant sur la clinique et les objectifs thérapeutiques et sociaux.
  • Développer une réflexion éthique dans le respect du patient en suivant les recommandations de la HAS de juillet 2015, le rapport du CGLPL de mars 2016 et la nouvelle loi de décembre 2020.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
  • Mieux connaître les risques psychologiques, les indications et les contre-indications liés à la contention et à l'isolement.
  • Construire en équipe un cadre de travail et de réflexion sur l'isolement et la contention.
  • Maintenir la communication, savoir poser des limites et désamorcer la violence.
  • Suivre les règles de sécurité et anticiper les risques afin d'éviter la mise en isolement ou diminuer sa durée.
  • S'approprier des notions juridiques afin que l'aspect légal devienne un outil au service d'une meilleure pratique.
  • Améliorer sa condition physique et mentale en prévenant et/ou évacuant le stress grâce à des exercices de relaxation.

CONTENU
  1. Le seuil de tolérance et la réflexion éthique : consentement ou refus de l'isolement, risques et indications de l'isolement. Les contre-indications somatiques relatives ou absolues au regard de la psychopathologie. La décision de l'isolement.
  2. La tolérance comme première alternative : seuil de violence et seuil de tolérance. La tolérance des soignants à la violence.
  3. Le statut juridique des pratiques d'isolement et de contention. De la loi de 1838 aux lois de septembre 2013 et du 26 janvier 2016. La contrainte aux soins au regard des droits des usagers.
  4. La fonction contenante comme deuxième alternative pour désamorcer la violence.
  5. Les pratiques professionnelles en matière de contention physique et mécanique avec usage d'un bouclier réglementaire comme écran de protection.
  6. Les pratiques professionnelles en matière d'isolement. Le respect des règles de sécurité.
  7. Le maintien de la communication pendant l'isolement. Le suivi et la levée de la contention. La surveillance et la détection précoce des complications.
  8. Les paramétres de base à gérer et les demandes à satisfaire pendant l'isolement.
  9. Comment construire en équipe un cadre de travail et de réflexion sur l'isolement et la contention.
  10. Automassage, relaxation respiratoire, exercice de posture : plusieurs outils à explorer.

ORIENTATION(S) DPC CORRESPONDANTE(S)
  • Tout professionel concerné par le DPC : Orientation n°16 : Prise en compte des principes éthiques dans les pratiques professionnelles
  • Pour une inscription DPC en INTER, il est nécessaire d’effectuer la demande auprès de l’Afar au moins un mois avant le début de la formation pour permettre la validation de l’action par l’ANDPC dans les temps.

Vous êtes le futur stagiaire

Partager
cette formation

S'inscrire à
cette formation

Demander
plus d'informations
Vous souhaitez former un ou plusieurs agents

Partager
cette formation

Inscrire un agent
à cette formation

Demander
un devis INTRA

LES FORMATIONS QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER
Voir tous les formations en « Psychiatrie de l'adulte »