Personnes placées sous main de justice : dispositifs de santé mentale

Prise en charge du détenu à l'hôpital général et en psychiatrie


46 rue Amelot 75011 PARIS

Formation non DPC

du 10/05/2021 au 12/05/2021

3 jours

1 000,00 €

1201 1 2021 INTER

PUBLIC CONCERNÉ
  • Professionnels du champ sanitaire: infirmiers, aide-soignants, médecins et psychologues.

PRÉ-REQUIS
  • Pas de pré-requis.

INTERVENANTS
  • Un juriste.
  • Un psychologue clinicien.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
  • Appréhender et connaître la législation relative aux soins des patients placés sous main de justice : la responsabilité du soignant, la transmission orale ou écrite.
  • Connaître le cadre juridique concernant la prise en charge du patient détenu.
  • Comprendre les profils psychopathiques de la population carcérale ainsi que la relation entre les conditions de vie en détention et l'état de santé du détenu.
  • Se repérer dans l'articulation santé-justice avec les différents acteurs dans la prise en charge sanitaire de la personne placée sous main de justice.
  • Adopter un positionnement "juste" et une distance professionnelle adaptée lors de la prise en charge du patient détenu.
  • Mobiliser des compétences relationnelles et pratiques pour répondre aux situations de dangerosité selon le profil pathologique du détenu.

CONTENU
  1. Comprendre son environnement juridique et distinguer les différents mécanismes de responsabilité.
  2. La responsabilité juridique des soignants dans la prise en charge des détenus et les droits des patients.
  3. La prise en charge des détenus et les droits des patients.
  4. Une psychiatrisation des infractions pénales.
  5. Les soins aux personnes placées sous main de justice: les différentes modalités de prise en charge.
  6. Le milieu pénitentiaire et l'articulation de la prise en charge des détenus.
  7. Les caractéristiques générales de la population carcérale.
  8. La pathogénie de la prison.
  9. Les pathologies psychiatriques et troubles graves de la personnalité
  10. La posiiton du soignant et le travail d'équipe: adaptation des attitudes facilitantes pour la prise en charge du patient détenu.
  11. Le contexte carcéral favorise l'expression de la violence.

VALEUR AJOUTÉE
  • Remise d'annexes pédagogiques et d'un glossaire des termes juridiques.
  • Analyse de situations concrètes et de cas cliniques.

Vous êtes le futur stagiaire

Partager
cette formation

S'inscrire à
cette formation

Demander
plus d'informations
Vous souhaitez former un ou plusieurs agents

Partager
cette formation

Inscrire un agent
à cette formation

Demander
un devis INTRA

LES FORMATIONS QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER
Voir tous les formations en « Personnes placées sous main de justice : dispositifs de santé mentale »