Médiations thérapeutiques

En milieu psychiatrique, les soignants sont confrontés à des malades souffrant de graves difficultés relationnelles avec eux-mêmes et autrui. Inhibés ou excités, ces patients ont en commun la peur de leur fonctionnement psychique et une carence de l'activité symbolique. Chez eux le vécu l'emporte sur l'intelligible.
Il apparaît donc comme essentiel que des soignants formés aux techniques d'animation offrent aux malades d'une part la possibilité d'une relation médiatisée par le jeu (les soins esthétiques, les activités créatives), d'autre part tentent de relancer une activité ludique source de plaisir auto et allo-érotique et de production fantasmatique plus tolérable pour le moi.
in : "L'importance du jeu, de l'art et de la création dans un service de psychiatrie", Acta Neurologica, 1973, p. 121-129, actes de la 1° Convention internationale de psychiatrie, Bisceglie (Bari), 22-24 octobre 1972.

Pr René ANGELERGUES,
psychiatre, ancien chef de service, ASM 13.

TABLEAU RÉCAPITULATIF


Tableau récapitulatif
Téléchargez les contenus de cette thématique