Psychiatrie de l'adulte

Bientraitance et prévention de la maltraitance des adultes en institution


Dans l'établissement

Formation DPC

En Intra uniquement

2 jours

Prix sur demande

550

PUBLIC CONCERNÉ
  • Professionnels du champ sanitaire ou médico-social.

INTERVENANTS
  • Un psychiatre hospitalier ou un médecin diplômé en éthique.
  • Un cadre de santé diplômé en éthique.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
  • Clarifier les notions de bientraitance et de maltraitance.
  • Identifier ses propres signes annonciateurs de perte de sa fonction contenante et de passage à l'acte pour diminuer le risque d'être perçu comme maltraitant.
  • Eviter le silence, savoir se réunir rapidement pour un débriefing dans les situations qui pourraient être perçues comme maltraitantes, évaluer, transmettre, et parfois attester.
  • Changer le "presque rien" qui change tout dans les actes de la vie quotidienne et augmenter les chances d'être perçu comme un professionnel bientraitant.
  • Maîtriser ses émotions et ajuster ses attitudes face aux patients violents, opposants et harcelants qui épuisent.
  • Savoir adopter une attitude adaptée selon le trouble psychiatrique.
  • Faciliter la réflexion collective sur l'organisation des soins pour se donner les chances que patients et visiteurs ressentent une ambiance de bientraitance dans l'équipe.
  • Connaître le rôle des actions d'animation et savoir leur faire une place dans une organisation de promotion de la bientraitance.
  • Reconnaître les situations de souffrance et d'épuisement des soignants.
  • Connaître l'incidence de la bientraitance lors des visites de certification.

CONTENU
  1. Les maltraitances, une réalité universelle et un risque permanent agravé par les malades difficiles et hautement dépendants.
  2. Le repérage précoce des situations à risque dans lesquelles le soignant est exposé à perdre sa fonction contenante pour devenir perçu comme maltraitant.
  3. Le risque du silence et l'intérêt de la pratique des mini-staffs pour évaluer, nommer, ajuster et éventuellement attester et signaler.
  4. Le relevé des attitudes individuelles spontanées et le passage vers des attitudes plus adaptées dans l'aide au quotidien.
  5. Le relevé des attitudes individuelles spontanées et les attitudes plus adaptées dans les réponses apportées aux malades ayant des troubles psychiatriques caractérisés.
  6. La modification des organisations et des styles de management, l'environnement calme et l'équipe contenante.
  7. Les groupes de parole, les activités occupationnelles, les médiations et l'art-thérapie.
  8. Le burn-out, les situations de souffrance et d'épuisement des soignants.
  9. L'incidence sur la certification.

ORIENTATION(S) DPC CORRESPONDANTE(S)
  • Tout professionel concerné par le DPC : Orientation n°11 : Repérage de la maltraitance et de la violence (enfants, personnes âgées, personne en situation de handicap, violences faites aux femmes,...) et conduite à tenir.
  • Pour une inscription DPC en INTER, il est nécessaire d’effectuer la demande auprès de l’Afar au moins un mois avant le début de la formation pour permettre la validation de l’action par l’ANDPC dans les temps.

Vous êtes le futur stagiaire

Partager
cette formation

S'inscrire à
cette formation

Demander
plus d'informations
Vous souhaitez former un ou plusieurs agents

Partager
cette formation

Inscrire un agent
à cette formation

Demander
un devis INTRA

LES FORMATIONS QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER
Voir tous les formations en « Psychiatrie de l'adulte »