Formations certifiantes

Diplôme de psychogériatrie : évaluer, réfléchir et agir en équipe


8 jours

2 090€

Présentation

Après avoir créé et dirigé le diplôme universitaire de psychogériatrie pendant près de 10 ans à l'Université Paris-Descartes, le docteur Jean-Claude Monfort et le docteur Anne-Marie Lezy ont conçu pour l'Afar le "Diplôme de psychogériatrie : l'approche des personnes âgées pas faciles qui épuisent".

Ce diplôme s'effectue en 8 journées (48 heures) réparties sur quatre sessions à Paris. 

Le nombre de participants est limité à 15 personnes maximum.


Public concerné

Professionnels exerçant au quotidien auprès des personnes âgées, infirmiers, psychologues, travailleurs sociaux, métiers de la rééducation, cadres.


Admission

Pour toute inscription, vous devez au préalable envoyer votre CV, une lettre de motivation manuscrite et une copie de vos diplômes qui seront examinés par le Dr Jean-Claude Monfort et le Dr Anne-Marie Lezy.

Secrétariat : Madame Sarah Monfort (01 53 36 80 59 - sarahmonfort@afar.fr)


Objectifs
  • S'approprier les références bio-psycho-sociales et les concepts permettant de comprendre dans sa globalité les interactions entre les facteurs gériatriques et psychiatriques qui peuvent conduire une personne âgée à s'épuiser et à épuiser son environnement.
  • Renforcer les compétences des professionnels impliqués dans l'approche psychogériatrique des personnes âgées difficiles ou déconcertantes.
  • Entraîner les professionnels à des temps partagés de réflexion entre eux, centrés sur des situations pas faciles qui épuisent.
  • Découvrir des outils, des échelles et des protocoles simples adaptés à la typologie de chaque situation.
  • Bénéficier de l'expérience de deux pionniers en matière de psychogériatrie

Programme

1ère session : l'évaluation somatique, psychologique et systémique

  • Le travail des professionnels en équipe mobile et lors des visites à domicile.
  • L'identification des maladies somatiques masquées par des symptômes psychiatriques.
  • L'échelle EPADE, l'ajustement de la relation et la recherche d'une cause réversible.
  • Le recueil REDIPA et le pari d'une modification des interactions familiales. 

 

2e session : les situations de violence, de refus de soins, de suicide ou d'emprise

  • Le soignant face aux personnes âgées hostiles et au "syndrome de Tatie Danielle".
  • Le soignant face aux crises suicidaires et au "syndrome de glissement".
  • Le soignant face aux personnes âgées sous l'emprise d'un tiers.
  • Le soignant face à un tiers auteur de maltraitances sur une personne âgée.

 

3e session : les interventions dans un contexte de névrose, de psychose ou d'isolement

  • Le soignant à l'écoute des mémoires traumatiques dans un contexte de dissociation.
  • Le soignant et le respect des délires ayant une valeur adaptative.
  • Le soignant et l'accompagnement des personnes ayant une schizophrénie et et une maladie neuro-évolutive.
  • Le soignant sollicité pour accompagner une personne ayant un "syndrome de Diogène".

  

4e session : la diversité et le plaisir des accompagnements en psychogériatrie

  • La surveillance des psychotropes et les interventions de l'infirmier auprès d'une personne âgée.
  • Le soutien psychologique, l'accompagnement et le pari du sens à un âge avancé.
  • La contribution aux médiations corporelles, aux animations et aux activités d'art-thérapie.
  • Les expériences d'avance en âge et d'une "vie pleine" malgré les épreuves de la vie.

Démarche pédagogique

Partie cognitive (24 heures) : La première partie de chaque demi-journée, d'une durée de 1h30, est conduite par un binôme de seniors de la psychiatrie et de la psychiatrie qui exposent les concepts et les situations rencontrées avec des supports vidéo (transfert d'expérience).

 

Partie APP (24 heures) : la deuxième partie de chaque demi-journée, également de 1h30, est un groupe pluriprofessionnel d'analyse de pratiques avec étude des situations rencontrées au quotidien, supervision de type Balint et recherche collective d'axes de progression. Au cours de ces séances, chaque participant est invité à faire part de ses succès, de ses plaisirs mais aussi des situations dans lesquelles il s'est considéré comme épuisé et mis en échec. 

Cette méthode contribue au renforcement du sentiment d'appartenance à un groupe. Les propositions d'axes d'amélioration sont ensuite apportées par le groupe. Les outils et vidéos pédagogiques utilisés au cours de l'enseignement ont une partie visible sur une plateforme publique dédiée à la psychogériatrie (www.psychoge.fr) et une partie accessible aux inscrits sur un espace privé du site de l'Afar.


Validation

L'examen d'obtention du diplôme comporte deux parties :

  • une épreuve écrite d'une durée de 90 minutes (dossier long, CCCQCM et QCM), notée sur 20, coefficient 2
  • la rédaction d'un mémoire, noté sur 20, coefficient 1.

Les mémoires ayant obtenu une note supérieur à 16 peuvent être, avec l'accord de leur auteur, mis à disposition de tous sur la plateforme du site de psychogériatrie.

Le diplôme est délivré en cas d'assiduité et si la moyenne à l'ensemble des épreuves est supérieure ou égale à 12/20.



Vous êtes le futur stagiaire

Partager
cette formation

S'inscrire à
cette formation

Demander
plus d'informations
Vous souhaitez former un ou plusieurs agents

Partager
cette formation

S'inscrire à
cette formation

Demander
un devis