Personnes âgées : soins, prise en charge et accompagnement pour les médecins

Un petit nombre de personnes âgées pourront être qualifiées de pas faciles. Après avoir épuisé la famille, les travailleurs sociaux et les aidants, c'est le médecin qui peut être, à son tour, à risque d'être épuisé ou dépassé.

L'objectif de ces programmes DPC délivrés par des psychiatres travaillant auprès de personnes âgées est d'analyser nos pratiques médicales dans les situations qui résultent d'interactions entre une baisse cognitive, une personnalité forte et le fait que ces personnes peuvent ne rien accepter alors qu'elles auraient besoin de tout.

Dans ces situations complexes, le pari d'un allègement du fardeau qui pourrait tout changer repose sur la recherche de l'ajustement d'un "petit rien" dans son attitude relationnelle, son analyse ou sa prescription.

Dr Jean-Claude MONFORT,
psychiatre, psychogériatre,
PH au Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris,
directeur pédagogique à l'Afar.

TABLEAU RÉCAPITULATIF


Tableau récapitulatif
Téléchargez les contenus de cette thématique