N°1401

Les personnes âgées hospitalisées et les recommandations de l'HAS en médecine, chirurgie et UPOG

CONTEXTE
  • Les deux recommandations de l'HAS sur l'orthogériatrie et sur la dépendance iatrogène chez les personnes âgées hospitalisées.
  • L'afflux croissant des personnes âgées dans les services de médecine et de chirurgie et le contraste avec un manque de culture gériatrique des services de médecine et de chirurgie.
  • Le constat d'un manque de moyens pour les soins aux personnes âgées regardées traditionnellement à travers le seul prisme de situations qui augmentent la durée moyenne de séjour.
  • La crainte des familles et la frayeur des personnes âgées qui entrent à l'hôpital dans un service de médecine ou de chirurgie.
PUBLIC CONCERNÉ
  • Infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, diététiciens, assistants de service social, médecins, chirurgiens, anesthésistes.
INTERVENANTS
  • Un gériatre.
OBJECTIFS GLOBAUX
  • Introduire une culture gériatrique dans les services de médecine et de chirurgie.
  • Maintenir l'autonomie des personnes âgées qui entrent à l'hôpital ou la rétablir le plus précocément possible.
  • Diminuer la iatrogénèse liée aux interactions et à la discontinuité des traitements médicaments entre la ville et l'hôpital.
OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
  • Comprendre ce qu'il faut faire et surtout ce qu'il faut éviter de faire lorsqu'une personne âgée entre dans un service de médecine ou de chirurgie.
  • S'appoprier un moyen immédiat pour alerter après avoir repéré précocément l'installation d'une confusion aiguë.
  • Diminuer l'angoisse en préservant une communication tenant compte d'un déficit sensoriel ou d'un déficit de langage lié à une baisse cognitive.
  • Evaluer les troubles du comportement diurne et préserver le sommeil naturel de la personne âgée.
  • Lever, verticaliser, faire marcher et préserver la mobilité en n'imposant pas le repos, les contentions et les soins non justifiés qui limitent les mouvements.
  • Surveiller et alerter en cas de risque de perte de l'intégrité de la peau des talons et des fesses.
  • Respecter le besoin d'aller uriner et déféquer en accompagnant aux toilettes et en abandonnant les recours non justifiés aux protections et aux couches.
  • Respecter le temps nécessaire aux repas, les goûts et les habitudes alimentaires des personnes âgées et alerter devant des signes de troubles de la déglutition.
  • Repérer une douleur chez les personnes ayant perdu les moyens de la signaler.
  • Contribuer à diminuer les risques liés à la prescription ou à l'omission de la prescritpion de médicaments.
CONTENU
  1. La compréhension des interactions entre les six à dix facteurs qui aboutissent à l'aggravation de l'état de santé et à une augmentation du risque de décès pendant ou après l'hospitalisation.
  2. L'identification rapide des signes de confusion afin de chercher en équipe une cause réversible: "le presque rien qui change tout".
  3. Le repérage des déficits sensoriels et cognitifs permettant d'ajuster les échanges et de maintenir une communication sécurisante.
  4. L'ajustement du contact à la typologie des troubles du comportement et le respect du sommeil pour éviter les traitements confusiogènes et les chutes.
  5. L'évaluation de l'autonomie et les mesures pour éviter la contention et la survenue d'un syndrome d'immobilisation et le risque d'embolie pulmonaire.
  6. L'examen de l'intégrité de l'état cutané et les mesures pour éviter la survenue d'escarres.
  7. L'attention portée au besoin d'uriner à la constipation pour éviter la survenue d'une incontience urinaire et d'une occlusion par fécalome.
  8. L'attention portée à l'état de la bouche, au dentier, aux troubles de déglutition et le respect du temps nécessaire à l'hydratation et à l'alimentation.
  9. La douleur, son repérage chez la personne qui ne parle pas et le signalement pour ajuster les traitements sans provoquer de sédation.
  10. Les médicaments avec le bilan à l'entrée et le bulletin de liaison au moment de la sortie.
ORIENTATION(S) DPC CORRESPONDANTE(S)
  • Infirmier DE : Orientation n°9 : Soins infirmier et accompagnement d'un patient souffrant de troubles du comportement liés à une démence neuro-dégénérative.
  • Aide-soignant : Orientation n°2 : Maladie d'Alzheimer et troubles apparentés : la prise en soins par l'aide soignante (communication non verbale).
S'INSCRIRE EN INTER DEMANDER UN DEVIS INTRA IMPRIMER LE CONTENU

INFORMATIONS PRATIQUES INTER

N° du stage :

1401 1 2018 INTER

Durée du stage :

3 jours

Coût :

1 445,00 €

Lieu du stage :

46 rue Amelot 75011 PARIS

Dates :

du 08/10/2018 au 10/10/2018

  • Nous contacter
  • 46 rue Amelot
  • CS 90005 75536 PARIS Cedex 11
  • Tél : 01 53 36 80 50
  • Fax : 01 48 05 31 51
  • Email : formation@afar.fr
  • Suivez l'actualité de l'Afar
  • ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !